Les news de la Chine

actualité

posté le 13-05-2018 à 06:52:53

forte valeur

Selon le dernier rapport de Brand Finance, le leader mondial de l'évaluation indépendante des marques et du conseil en stratégie, China Southern Airlines est devenue la compagnie aérienne chinoise à la plus forte valeur parmi toutes celles du monde.


La valeur de marque de China Southern a augmenté de 10% pour atteindre 4,1 milliards de dollars cette année, suivie par China Eastern Airlines et Air China avec respectivement 3,8 milliards et 3,4 milliards de dollars.


Le taux de croissance de 21% de la valeur de marque de China Eastern a été, la plus forte de celle des trois compagnies aériennes chinoises, tandis que la valeur de marque d'Air China a connu une augmentation de 19%.


Dans le même temps, toutes les valeurs de marque ont diminué pour les compagnies aériennes américaines, même si elles ont pris quatre des cinq premières places dans la liste des 10 premières marques de compagnies aériennes les plus importantes.


Regardons à présent quelles sont les dix compagnies aériennes à la plus forte valeur dans le monde :


N° 1 American Airlines (États-Unis), N° 2 Delta (États-Unis), N° 3 United Airlines (États-Unis), N° 4 Emirates (Emirats Arabes Unis)
N° 5 Southwest Airlines (États-Unis), N° 6 China Southern Airlines (Chine), N° 7 China Eastern Airlines (Chine)
N° 8 British Airways (Royaume-Uni), N° 9 Air China (Chine), N° 10 Lufthansa (Allemagne)
Sur 10 compagnies, 3 compagnies sont chinoise.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 13-05-2018 à 14:01:57  (site)

On ne peut que constater l' incroyable progrès réalisé en si peu de temps, et ce dans bien d' autres domaines aussi

2. lacalobra  le 13-05-2018 à 16:56:27  (site)

la concurrence, la concurrence !
ah toujours avide de pouvoir et d'être le premier de la classe , ça m'énerve un peu tout ça, je privilégie la qualité moi , d'être le premier ne signifie pas être le plus studieux !!!

une bonne journée bibi flo

3. fanfan76  le 13-05-2018 à 20:41:26  (site)

Un beau taux de croissance pour ces compagnies ! Merci René, fanfan

4. monica-breiz  le 13-05-2018 à 23:58:09  (site)

Donc des compagnies aériennes qui sont en hausse et quio vont faire parler d 'Elles
kénavo rené

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 12-05-2018 à 06:49:34

Rail virtuel

Le tout premier véhicule sur rails virtuels au monde, baptisé tramway rapide sur rails autonome (TRA), a entamé le 8 mai ses premiers tests.


Ces derniers se dérouleront pendant trois mois dans la ville de Zhuzhou, dans le Hunan, province située dans le centre de la Chine.


Le TRA a été développé par la China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC).


Il s'agit d'une nouvelle étape importante pour le CRRC qui a su développer avec succès et de façon indépendante depuis octobre 2017 son propre système TRA et qui entame aujourd'hui le processus de commercialisation.


Le TRA ressemble à un tramway au niveau de la forme, de la longueur et de l'aménagement des wagons, dotés de trois voitures, le TRA peut transporter jusqu'à 307 passagers, une capacité qui peut être augmentée en rajoutant des voitures si nécessaire.


Sa vitesse maximale est de 70 km/h, ce qui devrait permettre de lutter contre les embouteillages en ville, à la différence d'un tramway classique qui ne peut circuler que sur une voie ferrée, le TRA est doté quant à lui de pneus en caoutchouc et roule le long d'une ligne d'essai marquée de points blancs.


Le véhicule est contrôlé à l'aide de signaux sans fils transmis via des détecteurs, ce système assure un transport sûr, rapide et prioritaire, son coût ne représente qu'un cinquième de celui d'un tramway.


Sa batterie lui garantit une autonomie de 25 kilomètres et sa recharge ne prend que 10 minutes.
Les passagers pourront prendre le TRA en scannant un code QR ou en passant leur carte de bus de Zhuzhou ou leur carte d'identité.

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 12-05-2018 à 14:41:37  (site)

un pas de plus vers l' autonomie et le modernisme !
Mais il me semble qu' il y a des progrès à faire sur l' autonomie des batteries

2. lacalobra  le 12-05-2018 à 16:11:32  (site)

ça va être révolutionnaire ce truc, seul hic 25 kms c'est vite fait, faudrait une autonmie plus grande style 2H !!! mais ça se fera je pense un jour vont trouver une solution !

bonne idée !

3. monica-breiz  le 12-05-2018 à 22:49:49  (site)

belle découverte trés utile
mais un peu courte l autonomie , reste à las prolonger surement

kénavo REN2

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 11-05-2018 à 06:47:05

surveillance

Le 9 mai, la Chine a lancé le satellite d'imagerie hyper spectrale Gaofen 5, dans le cadre d'un projet d'observation haute résolution de la Terre, le satellite a été lancé à bord de la fusée Longue Marche 4C depuis le Centre de lancement satellite de Taiyuan.


Il s'agit de la 274e mission de vol pour un lanceur de la série Longue Marche.
Le satellite pourra être utilisé pour une surveillance globale de l'environnement, capable de surveiller la pollution atmosphérique.


Il a été développé et produit par la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC), et est conçu pour durer huit ans.


Il peut refléter de façon dynamique l'état de la pollution atmosphérique en Chine, surveillant les polluants aériens, les gaz à effet de serre et les aérosols.


Le satellite Gaofen 5 est capable d'obtenir les informations spectrales des rayonnements ultraviolets aux infrarouges à ondes longues.


Il s'agit du premier satellite hyper spectral au monde à spectre complet chargé de l'observation globale de l'atmosphère et du sol terrestre.


Il est équipé de six charges utiles d'observation avancée, dont une caméra hyper spectrale infrarouge à ondes courtes et un détecteur de gaz à effet de serre.


Il peut ainsi étudier la composition des matériaux grâce à sa technologie d'imagerie spectrale, le satellite peut détecter les eaux intérieures, l'environnement de la surface terrestre et les minéraux altérés, mais également fournir des données fiables pour la surveillance de l'environnement.


Depuis le lancement du projet Gaofen en 2010, la vision qu'a la Chine de la planète est devenue plus précise, la Chine devrait également lancer le satellite Gaofen 6, afin de former une constellation avec les autres satellites Gaofen actuellement en orbite.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 11-05-2018 à 15:26:09  (site)

je pense même qu' il est plus important de savoir ce qu' il se passe sur notre terre que sur Mars, bien qu' il puisse y avoir une correspondance

2. laca  le 11-05-2018 à 15:39:37

pas bête de s'occuper de la pollution, c'est de pire en pire, mais bon tous ces sattelites qu'on envoie en orbite contribuent peut être aussi à tout ça , couche d'ozone etc.. ? va savoir..
faut changer de planète !
bonne journée à toi rené flo

3. fanfan76  le 11-05-2018 à 19:54:34  (site)

Une bonne façon intelligence de surveiller la pollution ! fanfan

4. monica-breiz  le 11-05-2018 à 21:55:45  (site)

c'est trés calé , s occuper de la pollution tous les pays doivent le faire

bonne soirée René

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 09-05-2018 à 06:40:26

Préservé la paix

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a appelé lundi les parties concernées à préserver la situation durement gagnée sur la péninsule coréenne, à rester calme et à faire preuve de bonne volonté.


Grâce aux efforts conjoints des parties concernées, la situation sur la péninsule coréenne a récemment connu une série de changements positifs en direction d'une détente, cette situation durement gagnée doit être chérie et préservée par tous.


Les Etats-Unis ont récemment affirmé que la clarification de la RPDC concernant son intention de dénucléariser la péninsule coréenne, via la Déclaration de Panmunjon, était le fruit des sanctions et des pressions, opinion qui a été critiquée par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la RPDC.


On espére que la rencontre prévue entre les dirigeants de la RPDC et des Etats-Unis se tiendrait de façon apaisée et avec des résultats positifs, et que la dynamique positive de développement de la péninsule coréenne serait consolidée et renforcée.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 09-05-2018 à 14:37:02  (site)

toute vérité n' est pas toujours bonne à dire, et même s' il est vrai que les sanctions ont dû jouer, ce n' est pas diplomate de le faire remarquer !
Mais bon, trump n' a rien d' un diplomate

2. lacalobra  le 09-05-2018 à 16:10:26  (site)

oui espérons que ça se passe bien..
ah le trump avec sa grande bouffe ferait bien de calmer le jeu en se taisant !!!
bonne journée à toi ma belle et un gros bibi flo

3. monica-breiz  le 09-05-2018 à 22:54:43  (site)

merci RENE , la politique est bien compliquée
partout

4. fanfan76  le 09-05-2018 à 23:47:33  (site)

J'ai bien peur avec le Trump ! fanfan

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 08-05-2018 à 06:33:36

c'est le début de la grande aventure

Le bâtiment d'essais et de mesures chinois Yuanwang-6 a quitté samedi un port de la province orientale du Jiangsu pour suivre Queqiao, le satellite relais de la sonde lunaire Chang'e-4.


La sonde Chang'e-4 sera lancée à la fin de l'année pour effectuer une mission d'alunissage sur la face cachée de la Lune.


Le satellite relais Queqiao est responsable de transmettre les signaux entre la Terre et la face cachée de la Lune, ce qui est essentiel pour la sonde lunaire.


Le suivi et le contrôle maritimes de Queqiao seront effectués par Yuanwang-6 et Yuanwang-7 dans l'océan Pacifique.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 08-05-2018 à 15:06:03  (site)

tout se met peu à peu en place

2. laca  le 08-05-2018 à 15:44:43

tu verras que plus tard, quand toutes les ressources de la terre ne vont plus pouvoir donner, les + riches iront habiter la lune ou autre planète et les pauvres resteront à crever sur terre , je sens ça gros comme une maison.. la part du gateau ne sera pas pour tout le monde !!!
on ne verra peut être jamais ça ! mon fils non plus j'espère !
bonne journée rené et bizou flo

3. fanfan76  le 08-05-2018 à 21:25:42  (site)

Effectivement une grande aventure ! fanfan

4. monica-breiz   le 08-05-2018 à 22:21:22  (site)

eh oui et certain voudrons allez habiter la lune
la terre est si polluée
kenavo RENE

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article