Les news de Chine

actualité

posté le 15-08-2018 à 07:18:17

La réplique

La Chine a décidé d'imposer des droits de douane supplémentaires sur des produits en provenance des Etats-Unis d'une valeur d'environ 16 milliards de dollars, a-t-on appris d'un communiqué officiel publié mercredi.


Les droits de douane supplémentaires entreront en vigueur le 23 août 2018 à 12h01.


Commentant la décision, un porte-parole du ministère chinois du Commerce a déclaré qu'il était totalement déraisonnable de la part des Etats-Unis de mettre les lois nationales au-dessus des lois internationales à plusieurs reprises.


Pour défendre ses droits et intérêts légitimes, ainsi que le système commercial multilatéral, la Chine est forcée de prendre des contre-mesures nécessaires.


En plus de ce communiqué, la commission a publié une version finale de la deuxième partie de la liste sur le site Internet du ministère chinois des Finances.


En juin, l'autorité douanière a dévoilé une liste de produits provenant des Etats-Unis d'une valeur de 50 milliards de dollars qui seront soumis à des droits de douane supplémentaires en réponse à l'annonce américaine d'imposer des droits de douane supplémentaires aux importations chinoises.


Les droits de douane supplémentaires sur des produits importés des Etats-Unis dans la première partie de la liste, d'une valeur de 34 milliards de dollars, sont entrés en vigueur le 6 juillet.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 15-08-2018 à 14:08:54  (site)

c' est du à qui perd gagne !
Les Usa sont en train de se mettre beaucoup de monde sur le dos

2. lacalobra  le 15-08-2018 à 18:36:48  (site)

la chine lui renvoie la balle, et lui va encore faire un autre truc, mon dieu ils font joujou là !!!
c'est pas marrant car c'est nous qui en pâtissons, au final.bonne journée rené et bisou flo

3. monica-breiz  le 16-08-2018 à 00:54:44  (site)

merci RENE

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 14-08-2018 à 07:09:13

La folie d'un homme

Le vice-président américain Mike Pence a déclaré que les Etats-Unis avaient l'intention de mettre sur pied une force spatiale d'ici 2020, idée soumise par le président Donald Trump et remise en question par de nombreux officiers supérieurs du Pentagone.


Le temps est venu de créer une force spatiale américaine, citant la directive prise par M. Trump plus tôt dans l'année, destinée à constituer la sixième branche des forces armées américaines.


Nous devons être dominants dans l'espace, et nous le serons, a déclaré M. Pence lors de son discours.


En parallèle de l'intervention de M. Pence, le Pentagone a présenté ses plans pour former cette nouvelle branche de l'armée américaine dans un rapport de 15 pages, identifiant des mesures pratiques immédiates, dont la mise en place d'une Agence du développement spatial, une organisation conjointe chargée de développer et de déployer rapidement des capacités de nouvelle génération.


Ce rapport appelle également à la création d'une Force d'opérations spatiales, qui serait constituée d'experts en aérospatiale formés, promus et engagés en tant que professionnels de la guerre spatiale.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 14-08-2018 à 12:13:03  (site)

cela me rappelle la course à la lune avec les Russes !

2. lacalobra  le 14-08-2018 à 15:28:39  (site)

il est complètement dingo, hein, les arbres a virer pour éviter les incendies, envoyer encore et encore des trucs dans l'espace fait tout pour détruire la planète ce mec là !
il a une place réserver sur mars ou quoi ???
heureusement que son mandat ne dure que 5 ans et que le suivant mettra fin à toute cette folie, imagine un président à vie comme poutine !!!
les dirigeants deviennent dingo du cerveau ça devient grave ..
bizou bizou flo

3. LADY MARIANNE  le 14-08-2018 à 21:53:49  (site)

Trump est zinzin !

on n'est pas pret d'aller sur la lune et d'y vivre idem sur les autres planètes-
pour ce qui concerne l"espace aérien---- là haut--- ils vont se chamailler---
les hommes sont trop avides de posséder-

amitiés-

4. monica-breiz  le 15-08-2018 à 01:54:49  (site)

merci RENE

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 13-08-2018 à 06:55:54

Presque une dictature mondiale

Le président américain Donald Trump a annoncé mardi que quiconque faisait des affaires avec l'Iran ne serait pas autorisé à maintenir des relations commerciales avec les Etats-Unis.


En dépit de condamnations dans le monde entier, les Etats-Unis se sont retirés du Plan d'action global conjoint (JCPOA) et ont indiqué qu'ils allaient réimposer de lourdes sanctions contre l'Iran, devant prendre successivement effet au terme d'une période transitoire de 90 jours et d'une autre de 180 jours.


La première série de sanctions, interdit notamment à l'Iran l'achat de billets de banques en dollars, le commerce de l'or et autres métaux précieux, et l'achat de graphite, d'aluminium, d'acier, de charbon et de logiciels dans les processus industriels.


La deuxième série de sanctions, visera des secteurs iraniens tels que les ports, l'énergie, le transport maritime et la construction navale, les transactions relatives au pétrole et les transactions des institutions financières étrangères avec la Banque centrale d'Iran.


Le secrétaire d'Etat britannique à la Défense, Gavin Williamson, a déclaré mardi que le JCPOA actuel était le meilleur accord possible, une manière réaliste de répondre aux inquiétudes de l'Occident vis-à-vis de l'Iran, en dépit de la haine affichée par le président américain Donald Trump envers cet accord.


Quelques heures avant que les Etats-Unis ne s'apprêtent à rétablir les sanctions contre l'Iran, l'Union européenne (UE), le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne ont fait savoir dans un communiqué conjoint qu'ils maintiendraient leurs relations économiques avec Téhéran et sont déterminés à protéger les opérateurs économiques européens engagés dans des activités commerciales légitimes avec l'Iran.


Les caisses d'épargne et de crédit allemandes pourraient devenir une solution potentielle pour que les entreprises continuent à faire des affaires avec ce pays du Moyen-Orient et contournent les sanctions américaines.


Le ministère russe des Affaires étrangères a condamné les sanctions unilatérales américaines.
Le ministère syrien des Affaires étrangères a également condamné la démarche de Washington, la Syrie soutenait l'Iran face aux politiques américaines agressives.


En 2015, l'Iran, l'Allemagne, L'Union européenne et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, à savoir la Chine, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie, avaient signé l'accord nucléaire à Vienne.

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 13-08-2018 à 14:49:08  (site)

trump s' attaque aussi à la Turquie !
Bon total et peugeot se sont déjà retiré de l' Iran, et pas mal de banques aussi !
La seule façon de faire front, serait de quitter les Usa

2. lacalobra  le 13-08-2018 à 18:38:57  (site)

mon dieu ça me fait peur tout ça , ce sont les prémices d'une guerre mondiale .. ça va mal.. il est fou à lier ce mec, et avec son armement de l'espace il me fait peur , veut dominer le monde…
bon lundi à toi et bizou flo

3. monica-breiz  le 14-08-2018 à 00:05:27  (site)

perso je n aime pas l 'Iran un pays qui n 'est pas moderne du tout

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 12-08-2018 à 07:16:50

USA déjà une première fermeture

Le constructeur automobile suédois Volvo a récemment mis en garde contre les licenciements dans son usine américaine de Caroline du Sud, en raison des nouveaux droits de douane imposés par l'administration Trump sur les produits chinois.


Un fabricant de téléviseurs de cet Etat vient d'annoncer qu'il fermait purement et simplement son usine à cause de l'augmentation des droits.


Element TV Co va permettre à 126 employés de partir, principalement le 5 octobre.


L'administration Trump a imposé en juillet une taxe à l'importation de 25%, comprenant notamment les composants chinois pour téléviseurs et les équipements vidéo.


Les licenciements et fermetures résultent des nouveaux droits imposés récemment et de manière inattendue à de nombreuses marchandises importées de Chine, et notamment les principaux composants de télévision utilisés dans nos opérations d'assemblage.


De leur côté, les constructeurs automobiles ayant des usines dans l'état ont averti que les nouveaux droits pourraient entraîner davantage de pertes d'emplois.


La société suédoise Volvo a ainsi affirmé que les nouveaux droits pourraient l'empêcher d'atteindre son objectif de 4000 employés d'ici 2021 dans son usine automobile tout juste ouverte près de Charleston.


Le constructeur automobile allemand BMW a quant à lui averti les responsables de l'administration Trump que certains de ses 10000 employés de son usine située près de Spartanburg et des 35000 autres travaillant chez des fournisseurs BMW pourraient être menacés dans la poursuite de leurs activités si l'imposition des droits se poursuivait.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 12-08-2018 à 13:46:24  (site)

jusqu' à présent, trump pouvait se vanter d' un taux de chômage fort bas, ça pourrait changer sous peu

2. lacalobra  le 12-08-2018 à 19:54:17  (site)

oui j'ai lu, que plein d'usines allaient fermer, c'(est un fou ce mec
et maintenant il veut lancer un truc dans l'espace pour dominer le monde il est complètement zinzin, peut être même plus fou que le coréen tiens !!
nous voilà bien..
un bon dimanche à toi bizou flo

3. monica-breiz  le 13-08-2018 à 01:08:22  (site)

oui , cà vat faire beaucoup de mal , toutes ces nouvelles lois
kenavo rené

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 11-08-2018 à 07:03:31

Un bon client

Air China a reçu son premier A350-900 mercredi dans la ville française de Toulouse, devenant ainsi le premier client de Chine continentale à posséder le plus gros et le plus performant des biréacteurs gros porteurs au monde.


Propulsé par les moteurs Rolls-Royce Trent XWB, l'avion A350-900 dispose d'un aménagement confortable de trois classes de 312 places : 32 business, 24 premium et 256 économiques.


La compagnie aérienne chinoise exploitera le nouvel avion sur ses lignes nationales avant d'étendre aux destinations internationales.


À la fin de juillet 2018, Air China exploitait 201 appareils Airbus, dont 142 appareils de la famille A320 et 59 appareils de la famille A330.


En apportant de nouveaux niveaux d'efficacité et de confort au marché des grandes lignes, la famille A350 est particulièrement bien adaptée aux besoins des compagnies aériennes de la région Asie Pacifique.

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. trublion  le 11-08-2018 à 14:56:16  (site)

Un très bon client pour l' Europe, ce qui n' empêche pas la Chine de développer ses propres appareils

2. lacalobra  le 11-08-2018 à 15:26:30  (site)

il est énore cet airbus, lourd , ce qui me gêne là dedans ce sont les classes , business, premium et économique .. ça fait comme les 2ème classe et les 1ere classe dans le train, on a réussi a abolir tout ça dans le metro, rer, j'espérais qu'un jour on serait égaux dans le train et en avion aussi !
pourquoi certains pourraient profiter d'avantage être plus à l'aise etc.. que d'autres ? sous pretexte qu'ils ont de l'argent, ça, j'ai du mal !!! !
avec moi ça serait vite fait j'adapterai suivant les conditions..
une personne handicapée en fauteuil etc, aurait le droit aux places les plus vastes. tout comme les femmes enceintes.
un directeur de société voyageant avec ses collaborateur aurait le droit à un endroit, pour travailler,
une famille avec enfants, aurait le droit à un endroit, un peu comme les carrés dans le tgv ..
etc.. etc..
ce qui serait plus logique .. mais comme c'est non les sentiments qui dominent le monde et que c'est le fric ; il en faut toujours plus ..voilà on reste encore des pions qu'on manipule..

t'as vu la chute libre de l'euro ???
c'est pas pour ça que les prix pour nous vont baisser, hein, ils disent que ça n'a rien d'inquiétant et que ça viendrait de l'allemagne ??? j'y connais rien.. mais avec le Donald qui fait joujou je me demande si ça n'a pas des répercussions.???

bon samedi à toi bibi flo

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article